Le radon, c’est quoi ?

Le radon est un gaz radioactif qui se forme naturellement quand l’Uranium 238 décroit. Poursuivant sa décroissance, il se transforme en d’autres éléments chimiques appelés descendant. Ainsi, suite à l’inhalation de particules de radon, les radiations émise lorsque qu’en descendant se forme peuvent endommager les cellules des voies respiratoires. Ansi il peut être à l’origine du développement d’un cancer.

En effet, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et en fonction des régions, 3% – 14% des cancers du poumons pourraient avoir comme origine une exposition excessive au radon.

Par conséquent, en France l’exposition à ce gaz serait à l’origine d’environ 1900 et 2500 décès par cancers du poumon.

Mesure du radon dans l’air intérieur

Ce gaz étant à la fois inodore et incolore, le mesurer est la seule façon de le détecter. Sa concentration dans l’air intérieur varie suivant la saison. Elle dépend en effet principalement des températures extérieures et du vent. De ce fait, la concentration en radon change également entre la nuit et le jour et d’une pièce à l’autre. Ainsi, la concentration est plus ou moins variable en fonction du type et de la fréquence de la ventilation.

Dans quels cas mesurer le radon ?

  • Vous habitez ou travaillez dans une zone à fort potentiel suivant la carte établie par l’IRSN.
  • Les dernières mesures datent de plus de 10 ans ou aucune mesure n’a jamais été effectuée.
  • Après une rénovation, des petites fissures peuvent apparaitre dans les fondations à travers lesquelles le gaz peut s’infiltrer.
  • Vous aviez un haut niveau de radon et vous avez mis en œuvre des actions pour en réduire la concentration (pose de VMC, colmatage de fissure,…)

Quel type de détecteur utiliser ?

Pour remplir les exigences de la norme ISO 11665-8, les mesures doivent durer au moins deux mois entre le 15 septembre et le 30 avril. En effet, en été, l’aération des bâtiments est généralement plus importante qu’en hiver réduisant ainsi la teneur en radon dans l’air intérieur. Nos détecteurs Radtrack2® sont parfaitement adaptés à ce type de mesures.

Toutefois, il est également possible d’effectuer des mesures de concentration indicatives en 10 jours, grâce à notre détecteur Rapidos®. Cette méthode de mesure peut s’avérer en effet très utile par exemple en cas d’achat, de vente où de location d’un bien, ou il est peut être nécessaire de procéder à une mesure rapidement.

Bien entendu, l’ensemble des méthodes de mesures que nous préconisons pour nos détecteurs remplissent les critères de la norme ISO 17025.

Que faire si la concentration de radon est trop élevée ?

Pas de panique. Il existe la plupart du temps des solutions simples et efficaces pour remédier aux problématiques liées au radon. Cependant l’intervention un professionnel pour procéder à une inspection plus approfondie et à la mise en oeuvre de solutions adaptées est souvent gage de résultats efficaces.

Attention ! Les solutions mises en oeuvre pour réduire une concentration anormalement élevée ne sont pas toujours transposables d’un contexte à un autre.

Vous avez besoin d’assistance avant d’entreprendre des action pour abaisser le niveau de radon chez vous ? Contactez notre spécialiste technique et partenaire DosExpert.

Le radon à travers le monde :

International WHO
Europe ERA
USA AARST
Canada CARST
Suède SSM
Autriche BMLFUW
Suisse BAG
Allemagne Bundesamt für Strahlenschutz
Irlande RPII EPA
Angleterre PHE
Danemark Sundhedsstyrelsen
Finlande STUK
France Radon France

L’OMS estime qu’une exposition régulière à une concentration supérieure à 100 Bq/m de radon suffit à augmenter sérieusement la probabilité de développer des complications.

Pour approfondir