Skip to main content

Comment mesurer le radon lors d’un dépistage initial ?

Lorsqu’aucune donnée de mesure n’est disponible pour un bâtiment donné ou que celles ci datent de plus de 10 ans, il est nécessaire de réaliser un dépistage initial. Ce dépistage, parfois encadré strictement par la loi comme c’est le cas sur les lieux de travail et les établissement recevant du public a pour but de définir si un bâtiment présente ou non un risque pour la santé de ses occupants. Il est donc opportun à ce stade de mettre en place une campagne de mesure avec du matériel bon marché mais néanmoins fiable. Une fois n’est pas coutume, dans le cadre de la problématique radon, la technique de dépistage initial la plus fiable et la plus simple à mettre en oeuvre présente l’immense avantage d’être également la moins chère.

1. Déterminer le nombre de détecteurs nécessaires :

La concentration en radon varie dans le temps et dans l’espace. Les concentrations moyennes observées d’un espace à un autre peuvent donc être très différentes même dans des bâtiments à priori homogènes. Raison pour laquelle il est nécessaire de définir plusieurs points de mesure au sein d’un bâtiment.

Multiplier les points de mesure permet en outre de disposer d’une cartographie fine qui pourra être d’une grande aide pour cibler les espaces prioritaires si d’aventure les concentrations de radon obervées étaient trop importantes.

En fonction du contexte réglementaire, les stratégies de définition du nombre de détecteurs nécessaires peuvent varier. Les grands principes applicables aux deux contextes majoritaires ou l’auto mesurage est possible (Logement / Lieu de travail) sont définis ci-dessous :

Je mesure le radon dans mon logement :

  • 1 détecteur dans chaque pièce régulièrement utilisée (séjour, chambre, bureau, etc…)
  • Au moins 2 détecteurs pour chaque projet de dépistage

Exemple :

Maison 5 pièces : 1 séjour + 3 chambres + 1 bureau = 5 détecteurs

Je mesure le radon sur un lieu de travail :

  • 1 détecteur par tranche de surface de 150 à 200m2 pour les espaces ouverts
  • 1 détecteur dans chaque pièce au sous-sol occupée au moins 50h par an
  • 1 détecteur dans chaque pièce au rez-de-chaussée utilisée au moins 4h par jour
  • Au moins 2 détecteurs pour chaque projet de dépistage
Souhaitez vous une assistance pour calculer le nombre de détecteurs nécessaires pour mesurer le radon sur votre lieu de travail ?

2. La méthode de détection passive :

Dans le cadre d’un diagnostic initial, c’est à dire lorsqu’aucune donnée n’est préalablement connue, il est recommandé d’utiliser des détecteurs de radon passifs. C’est la méthode la plus simple, la moins chère et la plus fiable pour déterminer la concentration moyenne de radon. 

Comment ça marche ?

Un détecteur passif ne nécessite aucune électronique pour fonctionner. Il va enregistrer physiquement les traces laissées par les rayonnements alpha émis par le radon lors de sa désintégration. Cette méthode ne délivre donc pas de résultats en direct et nécessite une lecture différée du détecteur en laboratoire pour compter ces traces. Rapportées à la durée d’exposition des détecteurs, il devient alors possible de déterminer la concentration moyenne. Le laboratoire éditera alors in fine un rapport d’analyse qui précisera pour chaque détecteur utilisé la concentration moyenne en radon.

Plus la mesure va durer longtemps, plus elle sera représentative de la réalité et permettra de niveler les fluctuations ponctuelles des concentrations de radon dans le temps. En effet, la concentration en radon à l’intant T varie parfois du simple au décuple sur une même journée. On obesrve également des fluctuations importantes selon les saisons. Pour ces raisons, les autorités de santé préconisent de faire durer la mesure au moins deux mois dans la mesure du possible et idéalement en hiver car c’est en hiver que les conditions les pires sont réunies pour favoriser les fortes concentrations en radon.

La réalité n’autorise malheuresement parfois pas toujours le loisir de faire durer une mesure aussi longtemps. Aussi, lorsque le temps fait défaut, les détecteurs Rapidos permettent de disposer de résultats indicatifs en seulement 10 jours d’exposition.

Attention, en fonction du contexte de la mesure, il est nécessaire de considérer certaines obligations réglementaires. Ainsi dans le cadre d’une mesure selon les exigences du code du travail ou du code de la santé publique, il est obligatoire de faire durer la mesure au moins deux mois, entre le 15 septembre et le 30 avril.

Dans certains cas ou lors d’investigations complémentaires, d’autres méthodes de mesure (en continue ou ponctuelle)  peuvent être nécessaires pour permettre une meilleure gestion dans la lutte pour réduire les concentrations de radon dans l’air intérieur.

Commander vos kits de mesure du radon ici

3. Placer les détecteurs et lancez votre mesure

Vos détecteurs seront livrés emballés sous vide et accompagnés une notice d’utilisation comme celle ci-contre. Tant que vos détecteurs restent dans leur emballage hermétique, vous pouvez les conserver jusqu’à la date de péremption inscrite sur l’emballage avant de les utiliser.

Pour lancer la mesure, il suffira d’ouvrir l’emballage et de suivre les instructions de placement des détecteurs inscrits sur la notice.

Nous recommandons de placer vos détecteurs le plus possible au centre de la pièce que vous avez désignée sans pour autant gêner la circulation ou vos habitudes de travail. Il est en effet très important de ne pas modifier mais au contraintre de conserver vos habitudes normales de travail pendant la mesure car votre mode de vie va influer sur les résultats de votre mesure de radon. Ainsi, pour que votre diagnostic radon sur votre lieu de travail soit le plus représentatif possible de la réalité, ne changez pas vos habitudes.

Il faut éviter de placer vos détecteurs proches de sources de chaleur ou de ventilation car cela pourrait perturber la représentativité de votre mesure. De même, une fois placés, veillez à ce que vos détecteurs soient le moins possible déplacés pendant la période de mesure. A ce titre, il est souvent nécessaire d’informer le personnel en charge de l’entretien afin d’éviter que des dosimètres ne soient déplacés ou pire jetés par inadvertance.

4. Enregistrer les données de mesure

Une fois vos détecteurs placés, il ne vous reste plus qu’à réaliser le reporting en ligne de votre mesure.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’onglet « Mon Compte » en haut à droite du site ou directement sur le bouton ci-dessous. Il vous faudra alors utiliser le code d’accès et le mot de passe inscrit sur la notice d’utilisation et renseigner les informations demandées :

  • Adresse de la mesure
  • Détail de la personne en charge de la mesure
  • Adresse mail pour la transmission des résultats d’analyse
  • Numéros des détecteurs utilisés
  • Date de début et de fin de mesure
  • Emplacement de la mesure

NOTA : Dans le cadre d’un dépistage selon les exigences du code du travail, il est possible que vous souhaitiez pouvoir disposer d’un rapport d’analyse distinct pour chaque bâtiment que vous souhaitez dépister. Dans ce cas, il sera nécessaire d’indiquer à la commande le nombre de rapports dont vous souhaiter pouvoir disposer. Cela aura pour effet de générer une fiche commission supplémentaire contenant des codes de connexions uniques permettant ainsi d’enregistrer certains détecteurs sous une référence distincte.

5. Renvoyer les détecteurs pour analyse

Une fois la période de mesure écoulée, il vous faudra collecter vos détecteurs et les renvoyer le plus rapidement possible au laboratoire pour qu’ils puissent être analysés.

Placez simplement les détecteurs dans un emballage adapté et renvoyez-les en Colissimo  à l’adresse indiquée en bas à gauche de la notice

Il s’agit de l’adresse du hub postal de Radonova en France. Une fois arrivés au hub, vos détecteurs seront acheminés en express chaque vendredi au laboratoire situé à Uppsala en Suède pour qu’ils puissent être analysés dès le début de la semaine suivante.

Il n’est pas nécessaire d’inclure quoi que ce soit d’autre que les détecteurs eux-mêmes dans votre colis de retour. En effet, à leur arrivée au laboratoire, vos détecteurs seront scannés et les données que vous avez enregistrées pendant le reporting seront alors automatiquement affectées sans que vos données ne soient à un moment donnée manipulées.

6. Edition du rapport d’analyse

Lorsque l’analyse sera réalisée, vous recevrez automatiquement un rapport d’analyse PDF accrédité ISO 17025.

Les résultats exprimeront l’activité volumique moyenne du radon en Bq/m³ pour chaque détecteur que vous avez renvoyé.

Il faut compter environ 2 semaines entre la date de renvoi de vos détecteurs et la réception par email du rapport d’analyse.

Interprétation de vos résultats :

Dans le cadre d’une mesure relevant du code du travail ou de la santé publique :

Le résultat de chaque détecteur est à comparer au niveau de référence de 300Bq/m³. Ce niveau de référence n’a pas été choisi au hasard et correspond à peu près à la concentration maximum en radon à laquelle une personne travaillant 8h par jour dans un tel environnement peu être exposée sans danger majeur pour sa santé.

Ainsi, au delà de ce niveau de référence, il devient obligatoire d’entreprendre des actions correctives pour dimuner la concentration de radon dans la ou les pièces incriminées et de réaliser une nouvelle mesure de vérification selon le même protocole une fois les actions correctives réalisées.

Dans le cas d’une mesure volontaire réalisée par exemple dans un logement :

Le résultat de la mesure peut également être comparé au seuil de référence de 300Bq/m³ car ce niveau de référence tend à représenter un norme nationale. Cependant, comme il est plus complexe d’établir de manière « standard » le temps d’occupation de chacun dans telle ou telle pièce de la maison comparativement au temps passé par une personne sur le lieu de travail, ce niveau de référence a de fait beaucoup moins de sens que sur les lieux de travail.

Il revient donc à l’utilisateur de déterminer lui même si son habitation revêt un danger particulier en fonction de son occupation et donc les concentrations mesurées doivent être mises en relation avec le temps d’exposition dans chaque pièce mesurée.

Comment interpréter les résultats de votre mesure de radon

La mesure du radon – Articles en lien avec sujet

Retrouvez ici les articles en lien avec la question de la mesure du radon. Lisez nos articles pour en savoir plus.

Filter

Mesure du radon en continu – Pourquoi préférer SPIRIT à RadonEye

RadonEye, l’instrument de référence malgré lui La mesure du radon en continu n’est aujourd’hui pas encore réglementée en France. Il n’existe pas de protocole de mesure officiel comme c’est le cas en Norvège ou en Suède permettant de garantir la fiabilité d’une mesure ni même de liste d’appareils de mesure approuvés comme c’est le cas en Suisse par exemple permettant…

La saisonnalité de la mesure du radon

La concentration en radon dans les bâtiments peut fluctuer considérablement selon les saisons. La nature du sol bien sûr, les conditions météorologiques, les caractéristiques techniques du bâtiment et les facteurs humains constituant les principaux facteurs de variabilité. Dans de nombreux pays comme en France, la saison de mesure du radon reprend en automne. La période dite de chauffage (souvent d'octobre…

Améliorer les processus industriels d’analyse des DSTN, objectif de stage pour Radonova

Radonova donne souvent aux étudiants la possibilité d'effectuer différents types de stages sur place à Uppsala, en Suède. Dans le cadre de son master de technologie nucléaire au CNAM de Paris, Thomas Gumusel a passé deux mois dans les ateliers de R&D de Radonova. Le stage avait pour objectif d'améliorer les processus d'analyses des films de CR-39 exposés à des…

SPIRIT : l’arme ultime pour suivre en direct les niveaux de radon dans les ERT/ERP

De plus en plus d'ERT/ERP effectuent des mesures de radon avec des détecteurs de radon et de nombreux sites seront identifiés comme dépassant la valeur de référence nationale. Il est dans ce cas nécessaire de prendre des mesures pour réduire les niveaux de radon et s'assurer que les protocoles mis en place sont efficaces. SPIRIT, enregistreur professionnel de radon s'inscrit…