Pourquoi le radon est-il dangereux ? Les risques du radon expliqués.

Le radon est un gaz naturel. Ce gaz est dangereux car il est hautement radioactif et que sa forme gazeuse lui permet de se concentrer dans l’air intérieur que nous respirons tous les jours au travail et à la maison. À l’air libre, le gaz radon ne présente aucun risque pour la santé car il est tellement dilué dans l’atmosphère que sa concentration est trop faible pour causer des dommages sur la santé.

La radioactivité du radon, un phénomène naturel dangereux.

Le radon fait partie de la chaîne de décroissance radioactive de l’Uranium 238 présent naturellement mais en quantité variable dans toutes les roches du globe. En se décomposant, l’uranium forme une particule solide de Radium. À ce stade, aucun risque pour la santé puisque la radioactivité de ces éléments est circonscrite au sein même de la roche. Lorsque le radium se décompose à son tour, il se transforme en une particule de Radon. La particularité du radon est qu’il s’agit d’un gaz. C’est à dire que dès qu’il se forme il s’échappe de la roche pour remonter naturellement vers la surface et se concentrer dans l’air intérieur.

Lorsque le radon se désintègre à son tour, il se transforme en Polonium 218. Cette transformation s’accompagne systématiquement d’un rayonnement ionisant de type Alpha. Concrètement, cela signifie qu’un électron est violemment expulsé en dehors du noyau de l’élément radioactif mère (le radon). Ce sont bien ces rayonnements ionisants qui font que toutes les particules radioactives sont dangereuses. Il existe plusieurs types de rayonnements ionisant. Les rayonnements Alpha étant les plus dangereux. La puissance de ces rayonnements est telle est en effet telle qu’ils peuvent facilement venir altérer les molécules environnantes. Le plus souvent, l’équilibre des molécules impactés est bousculé et on assiste à la création d’ions électriquement instables pouvant altérer leur rôle et leur manière de fonctionner.

chaine de décroissance radioactive du radon

De quelle façons le radon affecte-il les poumons ?

Ce sont bien sûr les rayonnements Alpha émis lors de la désintégration du radon, mais aussi les descendants du radon présents eux aussi dans l’air, qui sont nocifs pour la santé et endommagent les poumons. En effet, les descendants du radon, solides, viennent parfois s’agréger sur des particules présentes dans l’air que nous inhalons tous les jours. Elles viennent ainsi se bloquer dans les micro-alvéoles des poumons. Ces particules sont également radioactives au même titre que tous les descendants du radon. Dès lors, des rayonnements ionisants viennent à leur tour bombarder les cellules des poumons jusqu’à ce qu’elles soient finalement éliminées par le corps.

Pourquoi le radon est dangereux pour la santé ?

Lorsque le radon est inhalé en grande quantité, les rayonnements ionisants alpha ont ainsi le pouvoir d’altérer les molécules d’ADN des cellules qui se trouvent sur sont chemin. Conduisant ainsi à des mutations génétiques, engendrant à terme des cancers.
Par ailleurs, les descendants du radon sont des particules solides également radioactives. Cela signifie qu’une fois inhalé, le radon mais aussi ses descendants vont continuer à émettre des rayonnements ionisant jusqu’à ce que ces particules soient finalement totalement éliminées par l’organisme.

Les effets du radon ont longtemps été ignoré face au risque du tabagisme alors même que l’exposition prolongée au radon est la deuxième cause de développement d’un cancer du poumon après le tabagisme. En France environ 5 à 12% des cancers du poumons seraient effet dû au radon. Cela correspond à 1900 à 2500 cancers du poumon qui seraient ainsi chaque année causés par le radon.

radon dangereux

Pourquoi le radon est-il dangereux dans l’air intérieur ?

Quand le radium radioactif solide présent dans la roche se transforme en radon gazeux dans le sol, celui-ci est naturellement aspiré vers la surface. Or, la demie-vie du radon, c’est à dire le temps nécessaire pour que la moitié d’une quantité donnée de radon soit transformé en polonium 218 est de 3,8 jours. C’est largement suffisant pour permettre au radon se sortir à l’air libre et de se concentrer dans l’air intérieur. C’est en effet lorsqu’il se concentre dans l’air intérieur qu’il devient dangereux. Lorsque le taux d’infiltration du radon dans l’air intérieur confiné est supérieur à sa vitesse de désintégration, il se concentre. Ainsi, plus les concentrations de radon dans l’air intérieur sont élevées, plus le risque pour la santé augmente.
Il est donc important de veiller à bien ventiler l’air intérieur de manière à ce qu’il se renouvelle régulièrement.