Interpréter les résultats d’un dépistage radon

Comment exprime-t-on les niveaux de radon ?

Le radon dans l’air intérieur peut être dangereux pour la santé lorsqu’il s’accumule. Avant de définir quels sont les niveaux de référence du radon dont la signification n’est pas toujours claire, il est important de savoir de quoi l’on parle.

On mesure l’accumulation de radon dans l’air en Béquerels par mètre cube. C’est à dire que l’analyse d’une mesure de radon réalisée avec des détecteurs passifs comme ceux commercialisés par Radonova exprimera exprimera des résultats sous la forme d’une concentration en radon dans l’air en Bq/m3.

Quels sont les seuils à respecter ?

Selon l’OMS, au delà d’une moyenne annuelle de 100 Bq/m3, le radon peut déjà causer des problèmes. Malgré cela, la réglementation fixe comme valeur de référence le niveau de 300 Bq/m3. Cela signifie concrètement qu’une mesure de radon présentant un résultat inférieur à ce niveau ne nécessite au regard de la loi aucune intervention particulière.

Au delà de ce niveau, et dans le cadre d’une mesure réglementaire, il est nécessaire de mettre en place des actions visant à réduire cette concentration sous le niveau de référence. Ces actions peuvent être simples, comme aérer plus régulièrement le bâtiment visé ou plus lourde comme l’installation d’un système de ventilation ou même l’extraction de l’air du vide sanitaire.

Lorsqu’une mesure de radon présente une valeur supérieure à 1 000 Bq/m3, alors la remédiation doit être immédiate et nécessairement menée par un professionnel de manière à réduire le plus vite possible et le plus efficacement possible les concentrations de radon.

Que faire pour abaisser les concentration de radon sous le niveau de référence ?

Il existe de nombreuses manières de lutter efficacement contre le radon, et il est important de garder en tête que chaque contexte étant unique, un procédé qui fonctionne pour un bâtiment donné ne sera pas nécessairement applicable efficacement sur un autre malgré des taux de radon proches.

La plupart du temps, maintenir une aération régulière au moins 10 minutes par jours des pièces sujettes à de fortes concentrations est suffisant pour maintenir des niveaux de radon inférieurs au niveau de référence. Cependant, il arrive qu’il soit nécessaire de faire appel à un professionnel pour définir les actions qui seront le plus efficaces. Par exemple, ventiler plus efficacement le vide sanitaire ou le sous-sol.