Le point sur la réglementation des diagnostics radon dans les logements

Le radon est reconnu comme cancérigène certain depuis 1987 par le Centre International de la Recherche sur le Cancer . Il faut cependant attendre l’ordonnance du 10 février 2016 pour qu’une première réglementation concernant le radon dans les logements n’apparaisse.

Cette ordonnance rend ainsi obligatoire l’information de la zone de potentiel de risque (zone 1 potentiel faible, zone 2 potentiel modéré, ou zone 3 potentiel fort) dans laquelle le logement se situe à l’occasion notamment de transactions immobilières.

La mesure du radon en tant que telle n’est donc pas obligatoire dans les logements à l’instar de certains lieux de travail et ERP situés en zone 2 et 3. Elle reste néanmoins conseillée par les autorités de santé, pas seulement dans les zones à potentiel de risque.

A ce titre, le diagnostic radon dans les logements reste une démarche totalement volontariste. Radonova vous propose des solutions efficaces et abordables pour réaliser un diagnostic radon chez vous dans votre logement.

Réaliser un diagnostic radon dans mon logement avec Radonova

La mesure du radon dans les logements n’étant pas réglementée, il peut être difficile d’y voir clair quant au choix de la méthode de mesure à appliquer.

Radonova vous propose ici un guide étape par étape pour vous permettre de réaliser un dépistage de qualité. Faites confiance au leader mondial de la mesure du radon.

Déterminer le nombre de détecteurs nécessaires

La dynamique radon peut être très différente d’une pièce de vie à l’autre. Même au sein d’un même logement. Aussi, les autorités de santé et l’association internationale de la mesure du radon (IRMA) recommandent de suivre simplement la méthode suivante pour que votre dépistage soit complet :

  • 1 détecteur dans chaque pièce régulièrement utilisée (séjour, chambre, bureau, etc…)
  • Au moins 2 détecteurs pour chaque projet de dépistage

Voici deux exemples :

GRAND LOGEMENT – 5 détecteurs

Maison 5 pièces : 1 séjour + 3 chambres + 1 bureau

PETIT LOGEMENT – 3 détecteurs

Appartement 3 pièces : 1 séjour + 2 chambres

Choisir sa méthode de mesure

Dans le cadre d’un premier diagnostic radon dasn votre logement, les autorités de santé recommandent de procéder à une mesure de radon dite passive à l’aide de détecteurs de traces alpha. C’est une méthode simple, efficace et peu chère pour réaliser en confiance une première mesure de radon.

Cette méthode de mesure présente également l’avantage de pouvoir disposer in fine d’un rapport d’analyse accrédité ISO 17025 envoyé par le laboratoire. Radonova dispose de plusieurs solutions de mesure du radon passives pour s’adapter à votre besoin :

Les détecteurs RADTRAK3

Un diagnostic sur une période de 2 mois – conforme aux recommandations des autorités de santé

COMMANDEZ maintenant vos détecteurs RADTRAK3

Les Détecteurs RAPIDOS

Un diagnostic sur une période courte à partir de 10 jours – pour obtenir une première indication lorsque le temps vous fait défaut

COMMANDEZ maintenant vos détecteurs RAPIDOS

Placez vos détecteurs et lancez votre mesure !

Vos détecteurs seront livrés emballés sous vide accompagnés une notice d’utilisation comme celle ci-contre. Tant que vos détecteurs restent dans leur emballage hermétique, vous pouvez les conserver jusqu’à la date de péremption avant de les utiliser.

Pour lancer la mesure, il suffira d’ouvrir l’emballage et de suivre les instructions de placement de vos détecteurs inscrits sur la notice.

Nous recommandons de placer vos détecteurs le plus possible au centre de la pièce que vous avez désignée sans pour autant gêner la circulation ou vos habitudes de vie. Il est en effet très important de continuer à vivre normalement pendant la mesure car votre mode de vie va influer sur les résultats de votre mesure de radon. Ainsi, pour que votre dépistage soit le plus représentatif possible de votre mode de vie, ne changez pas vos habitudes.

Il faut éviter de placer vos détecteurs à proximité de sources de chaleur ou de ventilation car cela pourrait perturber la représentativité de votre mesure. De même, une fois placés, veillez à ce que vos détecteurs soient le moins possible déplacés pendant la période de mesure.

Enregistrer les données de mesure

Une fois vos détecteurs placés, il ne vous reste plus qu’à réaliser le reporting en ligne de votre mesure.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’onglet « Mon Compte » en haut à droite du site ou directement sur le bouton ci-dessous. Il vous faudra alors utiliser le code d’accès et le mot de passe inscrit sur la notice d’utilisation et renseigner les informations demandées :

  • Adresse de la mesure
  • Détail de la personne en charge de la mesure
  • Adresse mail pour la transmission des résultats d’analyse
  • Numéros des détecteurs utilisés
  • Date de début et de fin de mesure
  • Emplacement de la mesure
Connectez-vous à Mon Compte

Renvoyer les détecteurs pour analyse

Une fois la période de mesure écoulée, il vous faudra collecter vos détecteurs et les renvoyer au laboratoire pour qu’ils puissent être analysés. Il important, surtout lors d’une mesure sur le court terme avec Rapidos, de renvoyer au plus vite les détecteurs aussitôt la période de mesure écoulée.

Placez simplement les détecteurs dans une enveloppe ou un petit carton et renvoyez-les en Colissimo ou lettre simple à l’adresse indiquée en bas à gauche de la notice.

Dosimétrie Expert
82 rue de Guéméné
56770 PLOURAY

Il s’agit de l’adresse du hub postal de Radonova en France. Une fois arrivés au hub, vos détecteurs seront acheminés via les services d’UPS par les soins de notre correspondant sur place jusqu’au laboratoire situé à Uppsala en Suède.

Il n’est pas nécessaire d’inclure quoi que ce soit d’autre que les détecteurs eux-mêmes dans votre colis de retour.

À partir de la date d’envoi de vos détecteurs, il faut compter environ 2 semaines avant que vos détecteurs soient analysés et que le rapport ne vous soit envoyé.

Edition du rapport d’analyse

Lorsque l’analyse sera réalisée, vous recevrez automatiquement par mail un rapport d’analyse PDF accrédité ISO 17025.

Les résultats exprimeront l’activité volumique moyenne du radon en Bq/m3 pour chaque détecteur que vous avez renvoyé.

Il faut compter environ 2 semaines entre la date de renvoi de vos détecteurs et la réception par email du rapport d’analyse.

Interprétation de vos résultats :

Vos résultats d’analyse sont à comparer individuellement avec les niveaux de référence conseillés par l’OMS et fixés par les autorités de santé :

  • En dessous de 100 Bq/m³, le niveau de radon mesuré ne représente pas une menace pour votre santé.
  • Entre 100 et 300 Bq/m³, le niveau de radon mesuré reste inférieur au niveau de référence national mais supérieur au niveau de référence conseillé par l’OMS. Il peut être nécessaire de mettre en place des actions correctives.
  • Au-delà de 300 Bq/m³, il est sans doute être nécessaire de mettre en oeuvre des actions pour réduire les niveaux de radon. Il est nécessaire de poursuivre les investigations pour définir des actions de remédiation adaptées.

La section qui suit vous propose de vous guider dans vos démarches dans la mesure ou vous dépasseriez ces seuils

Réduire la concentration de radon dans mon logement et poursuivre les investigations

A la lecture des résultats d’analyse, il peut s’avérer qu’il soit nécessaire de mettre en place des actions de remédiations ou de poursuivre le diagnostic plus dans le détail.

Radonova vous accompagne et décompose pour vous les étapes à suivre en ce sens.

Mesurer le radon en continu pour mieux appréhender la dynamique radon

Dans la mesure ou des niveaux importants de radon seraient découvert dans certaines pièces de votre logement, il pourra être nécessaire d’aller plus loin dans les investigations et de poursuivre le diagnostic en mesurant le radon en continu, c’est à dire visualiser les variations des niveaux de radon dans l’air intérieur dans le temps. L’objectif étant d’identifier l’évolution des niveaux de radon et d’appliquer la méthode la plus adéquate en vue de réduire les concentrations de radon le plus efficacement possible.

En effet, il n’existe pas de solution miracle pour réduire les niveaux de radon et se lancer directement dans des actions de remédiation parfois coûteuses sans savoir si elles sont appropriées à la dynamique radon de votre logement peut s’avérer hasardeux voir même contre productif.

Investir dans un équipement permettant de connaitre plus précisément la dynamique radon de votre logement s’avère la plupart du temps payant et permet d’économiser du temps et de l’argent.

EcoQube est un instrument de mesure du radon fiable, disposant d’une technologie de mesure éprouvé et précise. onctionnant en WiFi et via une application mobile dédiée, EcoQube vous permet de consulter en direct les niveaux de radon chez vous.

ECOQUBE

Un enregistreur de radon en continu conçu pour un usage domestique

Commander ECOQUBE

L’aération : un moyen simple d’abaisser les niveaux de radon

Le renouvellement régulier de l’air intérieur est une arme redoutable pourréduire les niveaux de radon dont l’efficacité n’est plus à prouver. En effet la plupart du temps, aérer son logement matin et soir au moins 15 minutes suffit à réduire les niveaux de radon en dessous des seuils de référence.

Nénamoins, si la mesure en continu du radon grâce à un équipement adapté tel que l’EcoQube a permis d’identifier un dynamique particulière au sein de votre logement, il sera alors plus efficace d’adapter le protocole d’aération spécifiquement à la dynamique radon observée pour garantir des résultats.

En effet, même si les niveaux de radon ont communément tendance à être au plus haut en début et fin de journée, il peut s’avérer que le dynamique radon soit tout autre et qu’il faille alors adapter son comportement. C’est tout l’avantage d’un appareil comme EcoQube qui dispose d’un afficheur led avec un code couleur et un systême d’alarme vous avertissant en direct du dépassement des seuils de référence.

Identifier les voies de pénétration du radon

Le radon pénètre dans l’air intérieur depuis le sol. Lorsque des niveaux trop élevés de radon sont mesurés dans l’air intérieur, c’est souvent dû à une remontée de gaz par le biais :

  • d’une cave en terre battue non isolée avec le reste du logement
  • de fissures sur la dalle de béton
  • de gaines de câble ou de canalisations mal étanchéifiées
  • etc…

Lorsque la dynamique radon ne permet pas d’identifier des pics à certaines heures, l’aération du logement peut s’avérer ne pas être suffisante pour abaisser les niveaux de radon. Il faudra alors engager des action plus ciblées. Par exemple améliorer l’étanchéité de votre logement en engageant de petits travaux peut aussi avoir un effet significatif et permettre de réduire les concentrations de radon à des niveaux acceptables. Il faut cependant être sûr que ces travaux auront l’effet escompter et donc savoir d’où provient le radon.

Il peut être difficile d’identifier les voies de pénétration du radon car cela nécessite un d’investir dans un équipement bien plus coûteux que des détecteurs passifs. Aussi, il est préférable de faire intervenir un professionnel agréé de niveau 2 par l’ASN en amont de toute intervention de manière à vous assurer que votre intervention aura l’effet escompté.

Identifier les voies de pénétration du radon

Contactez nos partenaires agréés de niveau 2 pour identifier les voies d’entrée du radon

Ces professionnels seront en mesure de réaliser des investigations complémentaires dans votre logement et vous préconiser des interventions en vue de réduire les niveaux de radon.

Dosimétrie Expert (56)
Tel : 06 86 42 87 22

Le RPiste (42)
Tel : 06 88 79 20 33

Réalisation des travaux de remédiation

Une fois les voies de pénétration du radon identifiées et la liste des préconisations établies, il sera alors temps de réaliser les travaux de remédiation à proprement parler.

Si dans la majeure partie des cas, des travaux simples et peu onéreux suffiront comme par exemple boucher les fissures dans le béton, étanchéifier une gaine de câbles, etc… il s’avère qu’il soit parfois nécessaire d’agir sur des leviers pouvant être plus onéreux comme par exemple la mise en place d’une ventilation spécifique, l’extraction d’air depuis le vide sanitaire, etc…

Rappelez vous que chaque situation est unique est qu’une solution efficace chez le voisin vis à vis du radon pourra être totalement inutile chez vous voir même pourra avoir un impact négatif sur les niveaux de radon.

Raison pour laquelle il est important d’être correctement accompagné par un professionnel lorsque les travaux deviennent complexes à mettre en oeuvre.

Rémédiation à l'infiltration du radon

Contactez nos partenaires spécialisés dans la remédiation du radon

Néosfair (44)
Tel : 02 40 86 54 44

Solutions Radon (56)
Tel : 06 32 29 95 21

Vérifier l’efficacité des actions de remédiation

Vous avez réalisé des travaux en vue de réduire les niveaux de radon dans votre air intérieur. Il est maintenant temps de vérifier si ces actions ont été efficaces. Pour cela, il est nécessaire de réaliser une nouvelle mesure de radon comme si vous réalisiez un nouveau diagnostic.

Les résultats de votre mesure pourront alors être directement comparés à votre premier dépistage et ainsi prouver l’efficacité de vos actions.

Renouveler l’opération au moins tous les 10 ans

Rien n’est malheureusement éternel. Nos logements, nos habitudes de vie et des facteurs externes peuvent venir altérer les caractéristiques du bâti et ainsi venir modifier les concentrations de radon dans l’air intérieur.

Il est ainsi recommandé de renouveler tous les 10 ans au moins votre dépistage radon de manière à vérifier que les travaux que vous avez entrepris sont toujours efficaces.

De même, si des travaux venaient à modifier significativement la structure du bâtiment, il est recommandé de refaire un dépistage afin de s’assurer que les travaux entrepris n’ont pas eu de conséquence sur les niveaux de radon.

RENOUVELER VOTRE DIAGNOSTIC

Commandez vos détecteurs