0

L’importance de mesurer le radon dans le sol avant construction

By juin 23, 2020juillet 2nd, 2020Actualités sur le radon

La question de la teneur en radon dans le sol tend à prendre une plus grande importance ces derniers temps. Cela peut paraitre étonnant, car il est vrai que c’est la conception, la qualité structurelle et matérielle du bâti tout comme l’efficacité du système de ventilation qui restent les facteurs les plus déterminants sur les niveaux de radon mesurés à l’intérieur. Mais c’est finalement parfaitement logique. En effet, dans plus de 80% des cas, c’est une fuite dans la structure du bâtiment qui permet au radon de l’infiltrer dans l’air intérieur. Directement depuis le sol.

Il n’existe pas de corrélation directe entre la teneur en radon mesurée dans le sol sur lequel un bâtiment se déploie et les niveaux mesurés dans l’air intérieur. Néanmoins, plus il y a de radon dans le sol plus les chances de mesurer des niveaux élevés dans l’air intérieur augmente. Ainsi, réaliser une mesure de radon dans le sol lors de la planification de la construction ou de l’extension d’un bâtiment permet de se prémunir encore plus efficacement contre le risque de mesurer des niveaux de radon importants une fois les travaux terminés.

Les niveaux en radon dans les différents types de sols

Pour comprendre l’intérêt d’une mesure de radon dans le sol, il est important de savoir comment le radon se forme. Le radon est un gaz issu de la désintégration radioactive du radium lui même issu de l’uranium. Le radium et l’uranium sont des éléments solides naturels que l’on retrouve dans toutes les roches qui composent le sol. Cependant, la teneur de ces éléments radioactifs varie selon le type de roche. Ces variations affectent ainsi directement la teneur en radon des différents types de sols. Certaines études pointent également que le radium et l’uranium présents dans certaines nappes phréatiques pourraient également avoir une influence.

Parrallèlement au type de roche, la granulamétrie des roches ou du matériau rocheux est un facteur déterminant. En effet, une roche dont l’aspect de surface est granuleuse voire sableuse développe une surface de contact plus importante. Ainsi, plus la granulometrie est fine et petite, plus la surface de contact augmentera. C’est le principe des fractales. En conséquence, plus la surface de contact du matériau rocheux est importante, plus les émanations de radon augmentent. à cela, il faut ajouter le facteur de porosité du sol. Moins le sol est dense, compacté et riche en eau, plus le radon aura de facilités à remonter à la surface. Ce facteur de porosité est également influencé par les conditions métoérologiques comme le vent, la pression ou la température.

Mesurer le radon, le point de départ essentiel

La seule façon de connaître la teneur en radon dans le sol est de réaliser une mesure. Pour minimiser l’effet des différentes conditions météorologiques, il faut réaliser la mesure à une profondeur de 0,8 à 1 mètre. Radonova met à disposition deux méthodes de mesure, l’une numérique avec MARKUS et l’autre passive avec ECOTRAK accrédité par l’Autorité de Radioprotection Suédoise (SSM) pour réalisér vos mesures de radon dans le sol

Remarque : Réaliser une mesure du radon dans le sol reste ainsi que les solutions pour se prémunir du radon dès la construction sont simples à mettre en place et souvent peu coûteuses au regard du coût engendré par une intervention post construction. Ne prenez aucun risque et contactez nous pour cous conseiller dans votre projet.

Ecotrak®

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.