was successfully added to your cart.

Les effets nocifs du radon confirmés par une récente étude

By janvier 11, 2019 Okategoriserade

Le dernier numéro de l’Environmental Health Studies (EHP) publie une étude basée sur des données provenant de 66 pays. Elle confirme qu’il existe bien un lien clair entre l’exposition au radon et le risque de cancer du poumon. Les données mises à jour de 2012 indiquent en effet qu’environ 226 000 personnes sont décédées du cancer du poumon lié au radon cette année-là. Cela signifie que le radon est responsable d’environ 3% des décès liés au radon .

«Après le tabac, le radon est la cause la plus fréquente de cancer du poumon. Cela fait du radon un sujet majeur de santé publique mondiale.  Il doit être traité à l’aide de connaissances et de technologies modernes », commente Karl Nilsson, PDG de Radonova Laboratories.

«Il est aujourd’hui possible de détecter et de traiter différents degrés de nocivité de radon. Néanmoins, il est nécessaire que d’autres pays du monde s’emparent sérieusement de ce sujet. La Suède et les États-Unis mettent déjà en place des mesures importantes visant à limiter l’exposition de la population au radon. Cependant, il reste encore de nombreuses décisions et même parfois une prise de conscience à prendre dans beaucoup de regions du monde pour réduire les risques du radon sur la santé», a déclaré Karl Nilsson.

Cette étude est présentée dans le numéro 5 (2018) de l’EHP et peut être consultée ici.

Thomas Chauvin

Author Thomas Chauvin

More posts by Thomas Chauvin

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.