was successfully added to your cart.

Panier

Les montres, horloges et cadrans lumineux vintage émettent du radon

By février 8, 2019 avril 26th, 2019 Autres, Tous

Au début du XXe siècle, les scientifiques mirent au point un moyen de mélanger le «radium 226» à la peinture. Créant ainsi une «peinture radioluminescente». Cette innovation fut largement utilisée dans la fabrication des montres, des horloges et des téléphones vintage. Même dans les avions on utilisait ce procédé pour permettre aux appareils de navigation de briller dans le noir.

Un constat alarmant mais incomplet

Cependant, cette technique luminescente conduisit à des évènements indésirables. En effet, en 1925, un groupe de peintres au radium, surnommés par la suite « les filles du radium », poursuivirent leur employeur en justice suite à l’apparition de problèmes de santé. On pensa que ces problèmes provenaient uniquement de l’ingestion de radium dû à la pratique du « pointage du pinceau » largement répandue à l’époque. En effet, pour affiner les poils de leurs pinceaux, les peintres avaient pour habitude d’en lécher l’extrémité. Cette pratique ayant pour conséquence l’ingestion de petites quantités de peinture radioluminescente présents sur le pinceau et donc de radium. Ainsi, en 1930, la technique de «pointage du pinceau» fut interdite.

Cet évènement amena ainsi les gens à croire que le radium ne présentait aucun risque pour la santé dès lors qu’il n’était pas ingéré.

Une découverte qui change la donne

Soixante ans plus tard, des chercheurs de l’Université de Northampton, décidèrent d’étudier la manière dont les  montres, horloges et téléphones vintage autrefois revêtus de peinture au radium pouvaient influer sur les niveaux de radon dans l’air.

L’étude se réalisa dans une petite chambre à coucher. On mesura alors le niveau de radon de base dans la pièce. Une fois l’étalonnage réalisé, les chercheurs installèrent 30 montres à cadran au radium dans la pièce. L’objectif était de constater à quel point le niveau de radon pouvait changer. Quelques temps plus tard, les chercheur procédèrent à une nouvelle mesure. On constata alors une très forte augmentation du niveau de radon dans la pièce. Le niveau de radon dépassait en effet de 134 fois le niveau plafond recommandé par l’EPA (Agence de Protection de l’Environnement des États-Unis).

Cette première étude du genre fut le témoin d’un risque jusqu’alors méconnu et négligé. Dès lors, les autorités décidèrent de collecter l’ensemble des montres à cadran en radium ou d’autres objets recouverts de peinture radioluminescente.

Malgré ces précautions, il reste encore en circulation de nombreux objets radioluminescents. Réfléchissez-y avant de craquer pour une montre vintage.

.

Lire l'article original (en anglais) ici
Thomas Chauvin

Author Thomas Chauvin

More posts by Thomas Chauvin

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.