Le radon, c’est quoi  ?

Le radon est un gaz radioactif naturel. Il fait parti de la chaîne de décroissance radioactive de l’Uranium 238 présent naturellement dans le sol. Il s’agit du seul élément gazeux de cette chaîne et se forme à partir du Radium.

Pourquoi le Radon est-il particulièrement dangereux ?

Le radon est particulièrement dangereux car il peut être inhalé contrairement aux autres éléments radioactifs de cette chaîne de de décroissance. Poursuivant le processus de décroissance radioactif, le radon se transforme dans l’air en d’autres éléments chimiques appelés descendants. La désintégration du radon émet des rayonnement ionisants de type Alpha particulièrement dangereux pour les cellules des voies respiratoires. Ainsi il peut être à l’origine du développement d’un cancer. En France le radon serait à l’origine d’environ 1900 et 2500 décès par cancers du poumon.

Dans quels cas mesurer le radon ?

Bien qu’il existe des cartes indiquant des zones que l’on qualifie « à risque », le radon représente une menace partout. En effet, les concentrations de radon dans l’air intérieur ne dépendent pas uniquement de la nature du sol mais aussi des caractéristiques des constructions. Ainsi, le meilleur moyen de se prémunir à coup sur face ce gaz est de le mesurer systématiquement.
Il est également important de renouveler les mesures dans les cas suivants :

  • Les dernières mesures datent de plus de 10 ans ou aucune mesure n’a jamais été effectuée.
  • Après une rénovation, des petites fissures peuvent apparaitre dans les fondations à travers lesquelles le gaz peut s’infiltrer.
  • Vous aviez un haut niveau de radon et vous avez mis en œuvre des actions pour en réduire la concentration (pose de VMC, colmatage de fissure,…)

Comment faire pour mesurer le radon ?

Le plus simple est d’utiliser des détecteurs passifs comme le Radtrak²®. Les mesures doivent durer au moins deux mois entre le 15 septembre et le 30 avril. En effet, en été, l’aération des bâtiments est généralement plus importante qu’en hiver réduisant ainsi la teneur en radon dans l’air intérieur.
Il suffit de placer le détecteur conformément aux indications prescrites sur la notice. Une fois la mesure terminé, il suffit de renvoyer le détecteur pour analyse en laboratoire. Les résultats sont communiqués sous deux semaines.
Il est également possible d’effectuer des mesures en 10 jours, grâce à notre détecteur Rapidos®. Cette méthode de mesure peut s’avérer en effet très utile par exemple en cas d’achat, de vente où de location d’un bien, ou il est peut être nécessaire de procéder à une mesure rapidement.
Il est également important de veiller à ce que le laboratoire soit accrédité ISO 17025. C’est un gage de qualité indispensable notamment dans le cadre de mesures réglementaires.

Quels sont les seuils à partir desquels le radon est dangereux ?

L’OMS indique dans son dernier rapport que le radon présente un risque pour la santé à partir de 100 Bq/m3.
La réglementation française quant à elle rend obligatoire la mise en place d’actions de remédiation à partir de 300 Bq/m3. Au delà de 1000 Bq/m3, ces actions doivent être engagées sans délai.

Que faire si la concentration de radon est trop élevée ?

Pas de panique. Il existe la plupart du temps des solutions simples et efficaces pour remédier aux problématiques liées au radon. Cependant, l’intervention un professionnel pour procéder à une inspection plus approfondie et à la mise en oeuvre de solutions adaptées est souvent gage de résultats efficaces.
Attention ! Les solutions mises en oeuvre pour réduire une concentration anormalement élevée ne sont pas toujours transposables d’un contexte à un autre.

Le radon à travers le monde :

International WHO
Europe ERA
USA AARST
Canada CARST
Suède SSM
Autriche BMLFUW
Suisse BAG
Allemagne Bundesamt für Strahlenschutz
Irlande RPII EPA
Angleterre PHE
Danemark Sundhedsstyrelsen
Finlande STUK
France Radon France

Actualités

Wiki Radon

FAQ