LKAB, la plus grande mine de fer du monde fait appel à Radonova pour le contrôle dosimétrique de ses employés

La société minière LKAB, détenue à 100% par l’Etat Suédois et gestionnaire de la plus grande mine de fer du monde dans le nord de la Suède travaille depuis toujours en plaçant les questions de durabilité et de sécurité au premier plan. Incluant de ce fait l’assurance d’un environnement et de conditions de travail conformes aux exigences nationales. Notamment vis à vis des doses de radon admissibles par les employés. 

Nous avons rencontré Johan Sjöström, technicien environnement et santé au travail pour LKAB, qui nous explique comment l’entreprise a utilisé les dosimètres de radon personnels de Radonova au cours de l’année écoulée pour vérifier en continu les doses de radon subies par les employés de la mine.

Quelle était l’origine de la domande de LKAB en la matière ?

LKAB effectue des mesures environnementales de radon depuis les années 1970. Afin de nous assurer que nos employés ne sont pas exposés à des niveaux de radon au-dessus des valeurs limites applicables, nous devons également mesurer la dose reçue par le personnel. La solution la plus fiable actuellement disponible sur le marché était celle proposée par Radonova.

À tous les niveaux, nous mettons toujours un point d’honneur à sélectionner les fournisseurs les plus compétents. Ceci s’applique donc bien sûr au sujet du radon. En plus d’un «matériel» performant et répondant au contexte exigent d’une mine, la rapidité des analyses et les compétences des équipes techniques et commerciales ont vraiment fait la différence. Radonova a également su se conformer sans difficultées aux exigences du cahier des charges interne que nous imposons à tous nos fournisseurs. Ce dernier point a été grandement apprécié.

Quelle retour d’expérience faites vous après cette première année de mesure dosimétrique ?

Le retour est très satisfaisant. Radonova dispose d’un personnel compétent et disponible et toujours prêt à répondre efficacement à nos questions. Les réponses analytiques du laboratoire ont été rapides et les rapports faciles à comprendre. Le laboratoire a également su nous accompagner pour répondre au plus juste aux exigences des autorités de santé quant à l’élaboration des rapports que nous devons fournir périodiquement. La collaboration sur ce sujet a été excellente.

Le gros plus du service proposé par Radonova, c’est le calcul direct de l’exposition pour chaque personel. Ce qui nous évite de devoir passer du temps à mettre en relation les données mesurées sur les agents et les données mesurées dans les vestiaires, là où sont stockés les détecteurs pendant les heures non travaillées. Étant donné que nous comptons environ 350 employés répartis sur une vingtaine de vestiaires juste sur le site de Malmberget, cela signifie un gain de temps assez important.

Existe-t-il des groupes professionnels pour lesquels il est particulièrement important de mesurer l’exposition?

La plupart de nos employés ne sont pas monotâches, c’est à dire qu’ils peuvent être à plusieurs endroits différents et effectuées des tâches variées selon les jours de travail. Par conséquent, il est difficile de prévoir à l’avance en détail comment les différents groupes professionnels seront exposés. Raison pour laquelle un suivi dosimétrique personnel est vraiment nécessaire.

Comment LKAB agit-il pour réduire l’exposition des employés au radon?

Nous travaillons activement au suivi des mesures personnelles. Cela inclut de commencer à surveiller le personnel dès 0,4 Mbqh/m3 d’exposition. Quand on voit qu’il y a un risque de dépasser la valeur limite de 0,72 Mbqh/m3, on dialogue avec le manager d’équipe et le responsable environnement du travail pour trouver de bonnes solutions.

Nous réalisons également des mesures en direct à court terme avec plusieurs RAD 7. Ces mesures nous donnent une bonne indication rapide des niveaux de radon en présence. Nous permettant ainsi d’anticiper les secteurs à fort potentiel de risque et donc de gérer le personnel en conséquence. Dès lors, lorsque nous constatons que certains employés se trouvent exposés à des hauts niveaux de radon, nous pouvons agir directement et effectuer une rotation du personnel dans les groupes de travail.

Nous prenons également parfois des mesures «techniques de construction», par exemple en contrôlant la ventilation dans les zones où nous constatons que nous avons des niveaux élevés de radon. Il arrive aussi que nous colmations certaines fissures dans la roches lorsque celles-ci sont fortement émettrices de radon.

Enfin, comment gérez vous la question de la sensibiliation et de l’information des risques auprès du personnel ?

Avec le temps et la quotidienneté des mesurages réalisés, le sujet est devenu famillier auprès des employés. Nous observons néanmoins que la campagne de mesure dosimétrique de cette année à véritablement impliquée les employés activement. Le dosimètre personnel n’est ainsi pas considéré comme une simple « rondelle » à porter, mais bien un élément central pour garantir leur santé au travail. Par riccochet, nous constatons également un gain d’intérêt notable pour les mesures en continu. Le sujet revenant de plus en plus souvent pendant les pauses café. Nous avons également en bien entendu plusieurs sesssions d’information et de sensibilisation chaque année sur le sujet.

En bref sur LKAB

Luossavaara-Kiirunavaara AB (LKAB) et est un groupe minier et minier international de haute technologie qui extrait et raffine le minerai de fer extrait dans la région du Norrbotten, dans le nord de la Suède. LKAB est un des acteur les plus influents du marché mondial du fer. LC’est l’une des plus anciennes entreprises industrielles de Suède et appartient à 100% à l’État suédois.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.