was successfully added to your cart.

Panier

Combien de détecteurs sont nécessaires pour mesurer un lieu de travail ?

By mai 31, 2019 août 1st, 2019 Lieu de travail, Mesure

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle directive de l’UE sur la radioprotection (2013/59 / Euratom) en 2018, les employeurs situés dans les zones dites à risque doivent obligatoirement connaître les niveaux de radon sur leur lieu de travail. Cette nouvelle loi a par ailleurs entraîné une augmentation considérable du nombre de bâtiments devant faire l’objet d’une mesure sur le territoire français. Or, mesurer le radon ne s’improvise pas. Chaque mesure doit être faite selon des règles précises pour s’assurer d’une mesure fiable.

En tant que laboratoire leader mondial, Radonova met à disposition un guide pratique pour aider les employeurs à effectuer correctement leurs mesures.

Obtenir une vue d’ensemble selon la méthode « réglementaire »
Commencez donc par effectuer une mesure dans le respect des recommandations de la loi. En France, cela signifie que la mesure doit durer un minimum de 2 mois avec des détecteurs issus d’un laboratoire accrédité et s’effectuer entre Octobre et Avril. Cette méthode permettra de définir un taux moyen annuel d’exposition au radon exprimé en Bq/m3.

Privilégier plus de mesures que pas assez

Combien de détecteurs sont nécessaires ? C’est la question qui revient très souvent lorsqu’un projet de mesure se lance. Malheureusement, très peu d’informations concernant la méthodologie à adopter sont mises à disposition par les autorités. Rendant ainsi difficile l’estimation exacte de ses besoins. Radonova recommande ainsi de se référer à la méthodologie internationale publiée par l’IRMA (association internationale de mesure du radon).
Il peut être tentant de réduire au minimum le coût du projet mesure en limitant au maximum le nombre de détecteurs commandé. Cette pratique est la plupart du temps une fausse bonne idée. En effet, il est toujours préférable de disposer de plus de points de mesures que de pas assez car en cas de mesure anormalement élevée, il sera plus facile de cibler plus précisément les sources d’entrée du radon. Le coût d’un détecteur reste finalement faible eu égard au coût supplémentaire que pourrait représenter des investigations complémentaires réalisées par un spécialiste.
Multiplier les points de mesures permet ainsi de se prémunir face à des coûts importants initialement imprévus.

Règles de calcul du nombre de détecteurs nécessaires

La méthode de l’IRMA pour calculer le nombre de détecteurs de radon nécessaires est la plus effice pour une mesure fiable. Suivez le guide :

• Les détecteurs de radon doivent être placés dans des pièces où les employés passent plus de 4 heures par jour et dans des sous-sols où ils restent plus de 50 heures par an.

• Pour les grandes pièces et les locaux situés au rez-de-chaussée ou au sous-sol, il convient d’installer un détecteur de radon tous les 150 m²

• Pour les grandes salles et les locaux des autres étages, il convient d’installer un détecteur de radon tous les 250 m²

• Utiliser au moins deux détecteurs de radon par bâtiment et par étage

• Toujours mesurer dans les salles où vous et vos collègues passez le plus de temps

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez un doute. Nos équipes de spécialistes sauront vous épauler dans votre projet de mesure

Thomas Chauvin

Author Thomas Chauvin

More posts by Thomas Chauvin

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.